Lampeluna

Tout savoir sur la réédition de meuble de design classique


Comment expliquer la différence de prix parfois énorme entre le mobilier de design vintage et celui de conception moderne ?
Voici les trois catégories de meubles de design qui sont aujourd'hui les plus onéreux :

Les meubles design toujours en cours de production

Ils sont rares, très rares. Ce mobilier est bien évidement de conception récente, de concepteurs encore en vie. C'est pas exemple le cas pour l'américaine Florence Knoll. Son entreprise de fabrication de meuble commercialise aussi des fauteuils et chaises de design Mies Van Der Rohe et Arne Jacobsen sous licence mais uniquement aux Etats-Unis. En Europe, passez votre chemin.

Les rééditions

Il s'agit de mobilier qui a été produit à un certain moment mais qui a été ensuite arrêté pour diverses raisons. Plus tard, leur production a été reprise avec l'accord des ayant droits. C'est le cas des meubles des designers Eames et Nelson par exemple. Là aussi, acquérir des originaux est très difficile, même en y mettant le prix car les meubles réédités originaux sont rares et vendus uniquement dans les pays d'origine.

Les productions sous licence

Il s'agit ici de produire dans chez un artisan agréé des meubles de design qui ne sont plus fabriqué par l'entreprise qui a produit les exemplaires originaux. Le mobilier ainsi produit est bien griffé du designer car l'artisan a les droits de production et paie des royalties associés. Ce type de mobilier est donc conforme aux exigence du designer.


Les collectionneurs de mobilier design sont généralement intéressés par le rachat de meubles originaux, non réédités ni même toujours en production. Les plus recherchés sont les premiers de production, les prototypes, qui ont parfois même été réalisés de la main du designer. Ces meubles là sont inaccessibles à moins d'être dans le milieu ou très très riche.

Meubles design réédités ou contrefaits ?

Soyons honnête, si vous cherchez un meuble original, vous allez devoir soit suivre les ventes aux enchères, soit vous résigner à acheter une copie. Et même dans ce cas précis, les législations ne sont jamais claires et il est recommandé d'acheter en Europe. Pour reconnaître une copie d'un original, cherchez le nom du fabricant ainsi que le sceau du designer. S'ils ne sont pas là ou si les prix sont vraiment inférieurs aux autres, cela sent la contrefaçon.

L'exemple de la chaise Barcelona

Sans critique l'entreprise Knoll qui la commercialise toujours, cette chaise est une exception notable dans l'histoire du design. Ludwig Mies van der Rohe a désignée cette chaise à l'occasion de l'exposition l'histoire du design au 20ème siècle. Aujourd'hui, avec un peu de patience, vous pourrez en obtenir une pour un millier d'Euros aux enchères.
Cet objet devra être expertisé car, comme le design du mouvement Modernisme est très en vue depuis une dizaine d'année, beaucoup de copies sont en circulation. Ce qui fera foi, c'est le sceau des produits.

Mais pourquoi acheter une réédition originale ?

Certains modèles ne sont pas réédités. Certains modèles ont été réalisés à très peu d'exemplaire. Vous ne pourrez donc pas les acquérir. Acheter des copies est considéré comme une hérésie dans le milieu du design, en effet, comment soutenir les designers si on approuve le plagiat et la facilité ? Nous avons d'un côté les personnes qui considèrent qu'acheter un mobilier de design du 20ème siècle est tolérable car ils veulent avoir l'esprit de cette époque sans considérer l'authenticité, et d'un autre côté les spécialistes ne tolèrent pas qu'une œuvre intellectuelle soit détournée.
Les produits sous licence respectent donc l'esprit des auteurs d'origine mais sont très chers et difficile à acheter en France à cause de la législation. Vous aurez en effet énormément de mal à importer ce mobilier design même avec un certificat authentique. Les douanes vous perquisitionneront probablement le mobilier. Si vous parvenez à vous en procurer, vous aurez droit à un meuble de finition parfaite, avec des matériaux de grande qualité car les méthode de production sont artisanales et très cadrées.
Concernant les rééditions de meubles en reproduction, la difficulté se situe dans le fait de trouver un fabricant de confiance qui fait du bon travail. Souvent, ceux-ci proposent de vous envoyer des échantillons de matière pour que vous jugiez de la qualité des produit. En effet, vous ne trouverez pas ces fabricants en France car cela est interdit, alors que c'est légal en Angleterre ou aux Etats-Unis. Pour une question d'importation, il est fortement conseillé d'acheter des reproductions provenant d'Angleterre.

Suivez le guide pour trouver une reproduction de mobilier design chez un marchand de confiance

Vous aimez ?

N'hésitez pas : workshop(@)lampeluna.com

Facebook Twitter Google